Que se passe-t-il après la fin du contrat photovoltaïque avec EDF ?

Avec une installation de panneaux solaires photovoltaïques, il est possible de vendre son surplus d’électricité à EDF OA (Obligation d’Achat) afin de générer un revenu complémentaire. Via l’autoconsommation avec revente ou la vente totale, votre production d’énergie solaire devient donc un moyen de gagner de l’argent et ainsi de rentabiliser plus rapidement vos panneaux solaires. Néanmoins, ce contrat photovoltaïque dure un certain temps : 20 ans plus précisément. Ainsi, que devient ce contrat photovoltaïque après 20 ans ? Ce moment marquant la fin de votre contrat d’achat vous laisse le choix entre plusieurs solutions afin de gérer votre production d’électricité solaire. Dans cet article, découvrez toutes les options disponibles.

Qu’est-ce que le contrat photovoltaïque avec EDF OA ?

Le contrat photovoltaïque avec EDF OA est un dispositif instauré par les pouvoirs publics dans laquelle EDF est dans l’obligation d’acheter l’électricité produite par un détenteur de panneaux solaires. Destiné à encourager le développement des énergies renouvelables en France, ce type de contrat présente plusieurs caractéristiques clés :

  • Une durée fixée à 20 ans, offrant une stabilité financière aux particuliers investissant dans l’installation de panneaux solaires ;
  • Un tarif d’achat garanti pour l’électricité produite, permettant de réduire l’investissement initial des panneaux solaires tout en favorisant la production d’énergie propre ;
  • La possibilité de vendre toute son électricité à EDF OA ou d’opter pour l’autoconsommation avec vente du surplus, adaptant ainsi le contrat aux besoins spécifiques de chaque projet.

Les avantages de l’obligation d’achat avec EDF sont multiples. Pour les particuliers, ce contrat représente une opportunité de contribuer à la transition énergétique tout en bénéficiant d’une source de revenu supplémentaire grâce à la vente de surplus d’électricité produite. Aussi, il s’agit d’un excellent moyen pour rentabiliser chaque panneau solaire, surtout dans le cas des installations ne disposant pas de moyen de stockage. De plus, le contrat d’achat garantit un prix d’achat fixe, défini par arrêté tarifaire et protégeant les producteurs des fluctuations du marché de l’énergie. Ainsi, si vous êtes un propriétaire et que vous souhaitez rapidement rentabiliser vos panneaux, l’obligation d’achat est une solution à prendre en compte.

Les options à la fin du contrat de 20 ans avec EDF

L’obligation d’achat avec EDF OA dure 20 ans. En fin de contrat, il ne sera plus possible d’obtenir un nouveau contrat avec le fournisseur d’énergie, ainsi il faudra se tourner vers d’autres options. Mais quelles sont donc ces options à l’issue du contrat photovoltaïque après 20 ans ?

Se tourner vers l’autoconsommation totale ?

Lorsque vous décidez d’installer vos panneaux solaires, deux principaux cas de figure se présentent à vous : la vente de l’électricité produite ou bien l’exploitation de votre électricité. Dans le cas de la vente de l’électricité, selon votre cas, vous pouvez opter pour la vente totale, qui implique que toute l’électricité produite par les panneaux solaires est vendue au réseau, ou bien vous tourner vers l’autoconsommation avec vente de surplus, signifiant que vous consommez une partie de l’électricité produite et que vendez la part non utilisée. Cette dernière option est la plus prisée, car elle permet de faire des économies d’énergie tout en générant des revenus supplémentaires.

Dans les deux cas, cela nécessite de faire une demande de raccordement auprès d’Enedis, mais aussi de signer un contrat auprès d’EDF OA. Ainsi, ce contrat photovoltaïque, après 20 ans, n’est plus en vigueur et il faudra donc trouver une nouvelle solution. C’est là qu’entre en jeu l’autoconsommation totale. En effet, avec cette solution, vous pouvez utiliser toute l’énergie solaire produite directement dans votre maison. Cette méthode est particulièrement efficace si elle est couplée avec une batterie solaire, permettant ainsi de stocker l’électricité produite pendant les heures d’ensoleillement pour une utilisation ultérieure, maximisant ainsi votre taux d’autoconsommation. Cela offre une indépendance accrue vis-à-vis du réseau électrique public et peut être une solution durable sur le long terme, à condition de bien évaluer les coûts liés à l’achat et à l’installation de ces batteries.

L’autoconsommation totale n’est pas seulement une question de réduction de la dépendance au réseau électrique : il s’agit d’un engagement vers un mode de vie plus écologique. En maximisant l’utilisation de l’énergie solaire produite, les particuliers contribuent activement à la réduction de l’empreinte carbone et soutiennent les efforts des pouvoirs publics dans la transition énergétique vers les énergies renouvelables.

Prendre un nouveau contrat avec un nouvel acheteur

Une fois votre installation solaire mise en place, vous pouvez souscrire un contrat avec EDF OA, mais il faut savoir qu’il ne s’agit pas du seul fournisseur d’électricité disponible pour ce type de service. En effet, bien qu’EDF OA soit souvent le choix par défaut pour de nombreux propriétaires de panneaux photovoltaïques, d’autres fournisseurs d’électricité proposent également des contrats d’obligation d’achat. Sachez que même au cours de votre contrat avec EDF, vous pouvez changer de fournisseur.

Ainsi, à la fin de votre contrat photovoltaïque après 20 ans, sachez que vous pouvez toujours vendre l’électricité produite par vos panneaux solaires… à un autre acheteur qu’EDF OA ! Vous pouvez vous tourner vers un acheteur disponible sur le site de la CRE (qui fixe d’ailleurs les tarifs de rachat) ou bien contacter des fournisseurs.

Si vous envisagez de vendre votre électricité à un nouveau fournisseur, prenez le temps de comparer les offres disponibles. Prenez en compte les termes du contrat et évaluez si cela vous permettra de maximiser les bénéfices de votre installation solaire.

FAQ sur le Contrat Photovoltaïque après 20 ans


Quels sont les choix après le contrat photovoltaïque de 20 ans ?

À la fin du contrat photovoltaïque après 20 ans avec EDF OA, les options comprennent l’autoconsommation totale, la souscription d’un contrat auprès d’un nouveau fournisseur pour la vente de surplus d’électricité, ou bien l’arrêt de l’exploitation de l’installation solaire. Chaque choix offre des avantages distincts et doit être évalué en fonction des besoins spécifiques de l’installation et des préférences personnelles.

Qui fixe le prix de rachat photovoltaïque ?

Le prix de rachat de l’électricité photovoltaïque est défini par la CRE via arrêté tarifaire. Il varie en fonction de plusieurs facteurs, comme la date de souscription du contrat, la taille et le type de l’installation photovoltaïque. Ce tarif est conçu pour encourager la production d’énergie renouvelable tout en assurant une rémunération équitable aux producteurs.

Quels sont les conditions pour vendre son électricité ?

Pour vendre son électricité produite par des panneaux solaires photovoltaïques, il est nécessaire d’avoir une installation conforme, raccordée au réseau, et de signer un contrat avec un fournisseur d’énergie. Les conditions spécifiques de vente, comme le prix et la durée du contrat, dépendent du fournisseur choisi et des régulations en vigueur à la date de signature du contrat.