Tout comprendre au fonctionnement du système solaire combiné

Le système solaire combiné (SSC) est l’une des installations disponibles via les panneaux solaires thermiques. Combinant les avantages du chauffage solaire et du chauffe-eau solaire, il permet de produire de la chaleur pour l’eau sanitaire et le chauffage pour la maison. Grâce au soleil, source d’énergie gratuite et inépuisable, les systèmes solaires combinés permettent de réduire la dépendance aux combustibles fossiles comme le gaz et le fioul. Découvrez dans ce guide le fonctionnement du système solaire combiné, ses composants, ses avantages, son prix, ainsi que les aspects pratiques de son installation et de son utilisation.

Qu’est-ce qu’un système solaire combiné ?

Avant d’expliquer le principe du système solaire combiné (SSC), il faut tout d’abord se pencher sur un autre produit important : le panneau solaire thermique.

Le panneau solaire thermique est un type de panneau solaire chargé de capter l’énergie du soleil pour la convertir en chaleur. Pour cela, chaque capteur solaire thermique du panneau solaire dispose d’un liquide caloporteur qui transmet la chaleur générée à un ballon tampon ou un ballon d’eau sanitaire. Trois types principaux d’installations thermiques utilisent cette technologie :

  • Le chauffage solaire : cette installation solaire permet de chauffer votre maison grâce aux panneaux solaires thermiques. On peut notamment l’utiliser pour obtenir un plancher chauffant ;
  • Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) : le chauffe-eau solaire est raccordé à un ballon d’eau chaude sanitaire. Les panneaux solaires transmettent leur chaleur à ce ballon via leur fluide caloporteur, qui assure la production d’eau chaude sanitaire ;
  • Le système solaire combiné (SSC) : alliant les avantages du chauffe-eau solaire et du chauffage solaire, il permet une double production d’énergie.

Notez que les panneaux solaires thermiques se distinguent des panneaux solaires photovoltaïques. En effet, les panneaux photovoltaïques se concentrent sur la production d’électricité grâce à leurs capteurs.

Fonctionnement du système solaire combiné

Le système solaire combiné (SSC) utilise l’énergie du soleil pour générer de la chaleur et de l’eau chaude. Ce processus commence lorsque les capteurs solaires thermiques des panneaux thermiques solaires captent le rayonnement solaire. Le soleil réchauffe un fluide caloporteur, généralement un liquide antigel, qui circule à travers les capteurs des panneaux solaires. Ce fluide transporte la chaleur collectée vers un ballon de stockage, où l’eau sanitaire est chauffée pour une utilisation domestique ou pour le chauffage central de la maison.

Installer un SSC permet de profiter d’un chauffe-eau solaire et d’un chauffage solaire en même temps. Ne permettant cependant pas une production pour tous les besoins de la maison, on l’associe à d’autres systèmes d’appoint, comme une chaudière à bois, un poêle à bois ou encore une pompe à chaleur. Cela permet d’assurer une production de chaleur en toute situation, par exemple en cas d’insuffisance de rayonnement solaire. Cette compatibilité rend le SSC particulièrement adapté pour la rénovation énergétique : on peut donc l’installer pour les radiateurs, un plancher chauffant ou bien avec une pompe à chaleur. Grâce à cette polyvalence, le SSC offre une solution écologique et économique pour répondre aux besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire des foyers modernes.

Avantages et inconvénients d’un système solaire combiné

Le système solaire combiné (SSC) présente plusieurs avantages significatifs, tant sur le plan écologique qu’économique. Écologiquement, un SSC réduit l’empreinte carbone en utilisant l’énergie solaire, une source d’énergie renouvelable, pour chauffer l’eau et le domicile. Cette approche diminue la dépendance aux énergies fossiles, comme le gaz et le fioul, contribuant ainsi à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Sur le plan économique, bien que l’investissement initial pour l’installation soit élevé, le SSC permet de réaliser des économies d’énergie considérables à long terme, réduisant ainsi les factures d’énergie.

Cependant, le SSC a aussi ses limites. L’efficacité du système dépend fortement des conditions météorologiques, notamment de l’ensoleillement. De plus, la complexité de l’installation et la nécessité d’un entretien régulier par un professionnel qualifié peuvent représenter des contraintes pour certains utilisateurs. Enfin, notez qu’un système solaire combiné ne permet pas de subvenir à tous les besoins énergétiques d’un logement. Il faudra alors l’associer à d’autres systèmes d’appoints tels qu’une pompe à chaleur, une chaudière ou encore un poêle. Malgré ces inconvénients, le SSC reste une option viable pour ceux qui cherchent à investir dans une solution de chauffage durable et écologique pour leur maison. Nous vous conseillons toutefois de faire appel à un professionnel RGE et à demander un devis gratuit pour établir un projet adapté.

Installation d’un système solaire combiné

L’installation d’un système solaire combiné (SSC) requiert une planification minutieuse et une compréhension des besoins spécifiques du logement. Ce processus commence par une évaluation de l’exposition solaire de la propriété et de l’espace disponible pour les capteurs solaires. Ensuite, la conception du système doit être adaptée aux besoins en eau chaude sanitaire et en chauffage de la maison. Le SSC comprend les panneaux solaires, un système de circuit de chauffage, un ballon d’eau chaude sanitaire pour le stockage de la chaleur, et souvent un système de chauffage d’appoint (pompe à chaleur, chaudière…) pour les jours moins ensoleillés.

Choisir un installateur qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est très important pour l’installation d’un SSC. Les professionnels RGE ont l’expertise nécessaire pour assurer une installation conforme aux normes actuelles et pour maximiser l’efficacité du système. En outre, faire appel à un installateur RGE permet de bénéficier des aides financières comme l’éco-prêt à taux zéro, la prime énergie ou encore la TVA à taux réduit. Ils peuvent également aider à naviguer dans les démarches administratives et fournir des conseils sur la meilleure manière de structurer le projet pour bénéficier au maximum des avantages fiscaux et des subventions disponibles.

FAQ : Questions fréquentes sur le système solaire combiné


Comment un SSC contribue-t-il à l’économie d’énergie ?

Un système solaire combiné réduit considérablement la consommation d’énergie traditionnelle en utilisant l’énergie solaire pour chauffer l’eau et la maison. En convertissant le rayonnement solaire en chaleur, il diminue la dépendance aux énergies fossiles, permettant ainsi des économies significatives sur les factures d’énergie à long terme.

Un SSC peut-il couvrir tous les besoins en chauffage et en eau chaude d’un foyer ?

Bien que très efficace, un système solaire combiné ne peut généralement pas couvrir 100 % des besoins en chauffage et en eau chaude. Il fournit une partie importante de l’énergie nécessaire, mais dans les régions moins ensoleillées ou pendant les périodes froides, un système de chauffage d’appoint supplémentaire peut être nécessaire.

Peut-on installer un système solaire combiné soi-même ?

L’installation d’un système solaire combiné est complexe et nécessite des compétences techniques avancées. Nous vous recommandons fortement de faire appel à un professionnel qualifié, notamment un installateur RGE, pour assurer une installation sûre, efficace et conforme aux normes en vigueur.